Rechercher un podcast
Recevoir notre newsletter
L'email entré semble incorrect
Un e-mail de confirmation vient de vous être envoyé
[Retour à podcast.archi]
PodcastAu XIXe siècle, de nouveaux matériaux de construction issus de la révolution industrielle permettent la réalisation de nouveaux programmes : passages couverts, gares, grands magasins qui génèrent un paysage urbain et des architectures nouvelles.
Coupole des Galeries Lafayette à Paris - DR
Coupole des Galeries Lafayette à Paris - DR
Lancer le diaporama en plein écran

Au XIXe siècle, de nouveaux matériaux de construction issus de la révolution industrielle permettent la réalisation de nouveaux programmes : passages couverts, gares, grands magasins qui génèrent un paysage urbain et des architectures nouvelles.

Un voyage en car puis à pied avec Stéphanie Renault, architecte et Jean-Michel Payet, architecte et directeur du CAUE 93.

ETAPE 1 : COUR DU HAVRE

ETAPE 2 : GARE SAINT-LAZARE

ETAPE 3 : MAGASIN PRINTEMPS

ETAPE 4 : PASSAGE VERDEAU

Voyages d'architecture

Voyages d’architecture est une émission des Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement d’Île-de-France, à retrouver en podcast sur le magazine web tema.archi et sur le www.caue-idf.fr un dimanche sur deux.

L'intégralité de la série est à retrouver en abonnement gratuit sur les principales plateformes de podcast :

Enregistré le 15 octobre 2017 à l’occasion des Journées Nationales de l’Architecture. Avec le soutien de la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Île-de-France

Leçon 2 : Les nouveaux matériaux, fer et verre à Paris

Un reportage d’Emily Vallat
Mixage : Pierre Fontbonne
Musique composée par Gatane
Une série de reportages produite par David Abittan

Emily Vallat
sur images.archi
Diaporama
Sorti de terre
Vigna Maggiore à Olmeto | orma architettura
Dans le village d'Olmeto en Corse du Sud, l'agence orma architettura livre un projet d'extension d'un équipement hôtelier né du sol. Pour cette opération située sur un ancien terrain agricole présentant des qualités paysagères et géologiques exceptionnelles, les architectes ont pris le parti d'utiliser le sol comme la matière première du projet. Ils ont travaillé sur un béton de site composé de terre stabilisée et compactée dont les strates horizontales racontent l'histoire du lieu. Conçue de manière à ce que tous les éléments techniques soient imperceptibles, cette architecture se démarque avant tout par sa matière et son élémentarité.
Ecouter le podcast
Voir le diaporama
17/09