Rechercher un podcast
Recevoir notre newsletter
L'email entré semble incorrect
Un e-mail de confirmation vient de vous être envoyé
[Retour à podcast.archi]
Paris fait ParisDès le 1er novembre, puis chaque premier mercredi du mois, un bâtiment parisien en chantier sera présenté à travers une visite sonore en immersion dans les coulisses de sa construction. L'architecte et les principaux intervenants du chantier nous raconteront les grandes lignes et les petites histoires de l'ouvrage.
Paris fait Paris - Extrait de l'affiche
Paris fait Paris - Extrait de l'affiche
Lancer le diaporama en plein écran

Dans quelques semaines, la première émission consacrée à l’architecture diffusée exclusivement en podcast va voir le jour. Une série de reportages audio réalisés dans le cadre de l'opération Paris fait Paris, qui propose aux parisiens de découvrir de l’intérieur la façon dont sont produits ou réhabilités les équipements publics de la Ville de Paris.

Paris fait Paris, le podcast, présentera chaque mois un bâtiment parisien en chantier à travers une visite sonore en immersion dans les coulisses de sa construction. L’architecte et les principaux intervenants du chantier nous raconteront les grandes lignes et les petites histoires de l’ouvrage. Chaque épisode, d’une vingtaine de minutes, sera diffusé en écoute à la demande sur le magazine web tema.archi, et par abonnement gratuit sur les principales plateformes de podcast :

Une émission produite par tema.archi, à l’initiative de la Direction des Constructions Publiques et de l'Architecture de la Ville de Paris, et du Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement de Paris.

Le premier épisode de Paris fait Paris, le podcast, consacré au Théâtre du Châtelet, sera diffusé à partir du mercredi 1er novembre.

[Musique du teaser par Piotrestie]

David Abittan
sur images.archi
Diaporama
Carte blanche
Archipelia Centre social à Paris | Septembre architecture
En plein coeur du 20e arrondissement de Paris, l’agence Septembre architecture rénove le centre social Archipelia. Situés en rez-de-chaussée d’un ensemble d’habitations sociales des années 70, ses locaux exigus n’étaient plus adaptés aux actions éducatives, culturelles et de loisirs proposées, et souffraient d’un manque de visibilité. Les architectes ont alors dessiné une façade en acier vitrée et tramée verticalement répondant aux besoins d’identification et de luminosité. En intérieur, ils ont repensé la circulation et ont imaginé de grandes salles modulables favorisant les moments de convivialité.
Ecouter le podcast
Voir le diaporama
19/05