Rechercher un podcast
Recevoir notre newsletter
L'email entré semble incorrect
Un e-mail de confirmation vient de vous être envoyé
[Retour à podcast.archi]
PodcastPhilippe Prost est l'invité du troisième épisode du podcast Hors concours. L'architecte revient sur son parcours et sa pratique de la discipline, guidés par la prise en compte d'un "temps long" qui lui est cher.
Philippe Prost - Photo © El Boton Rojo
Philippe Prost - Photo © El Boton Rojo
Lancer le diaporama en plein écran

Spécialiste de Vauban, auteur du célèbre Anneau de la Mémoire de Notre-Dame-de-Lorette, de la réhabilitation de la Monnaie de Paris ou de la Cité des Électriciens dans le Nord, Philippe Prost se construit un parcours singulier dans le monde de l'architecture. S'il n'est pas le plus prolifique des grands architectes de sa génération, son obsession pour le temps long l'aide à mieux comprendre les bâtiments existants sur lesquels il est bien souvent appelé à agir.

Son passage par l'École de Chaillot en fait, certes, un architecte dit "du Patrimoine", mais son souhait de décloisonner la discipline l'amène à concevoir également des projets de construction neuve, ainsi qu'il le rappelle dans ce troisième épisode du podcast Hors concours.

Hors concours, les architectes se racontent • Une petite heure de conversation décontractée pour donner la parole à ceux qui font la ville d'aujourd'hui. Chaque quinzaine, un architecte se raconte à travers son parcours, son œuvre et sa vision de l'architecture. Chaque épisode sera diffusé en écoute à la demande sur le magazine web tema.archi, et par abonnement gratuit sur les principales plateformes de podcast :

Retrouvez l'épisode 1 et l'épisode 2 du podcast Hors concours.

Hors concours est présenté par Equitone, matériaux de façade développés avec et pour les architectes, en partenariat avec le magazine web tema.archi

David Abittan
sur actu.archi
Revue de presse
Comment refaire la ville sur elle-même en l’ouvrant sur la nature ?
Le premier des six ateliers organisés par l’Institut Paris Région avait permis de s’acculturer au concept de zéro artificialisation nette (le ZAN). Le second, qui s’est tenu le 27 février, est entré dans le concret : le ZAN, c’est joli sur le papier, mais comment le met-on en œuvre pour que la ville, la région Ile-de-France, continuent d’accueillir du monde sans plus empiéter sur les terres agricoles, les milieux naturels, tout en créant de nouveaux espaces verts et… avec l’acceptation des citoyens qui ont une vision souvent négative de la densification ?
Ecouter le podcast
Voir le diaporama
25/03